Thèse

Les faiseurs de ville et la littérature :
lumières sur un star-system contemporain et ses discours publics
Des usages de la littérature au service de l’action des grands architectes-urbanistes

Résumé :
En s’intéressant aux différentes utilisations que les grands architectes-urbanistes contemporains font de la littérature, ce travail analyse les processus de légitimation de l’action sur la ville de ce groupe d’acteurs, et plus précisément les différents rôles qu’assurent leurs discours publics. Outils de séduction, de mise en scène de leur production, mais aussi de leurs personnalités, les références, tout comme les procédés stylistiques littéraires, constituent des ressources pour justifier et valoriser leur travail des faiseurs de ville. L’éclairage de ces pratiques culturelles permet de comprendre comment ces acteurs s’efforcent de construire leur image publique en répondant aux exigences d’une haute culture, tout en renvoyant à des référents collectivement partagés. Utilisés à des moments stratégiques des discours publics, les références et procédés littéraires leur permettent également de souligner leur positionnement sur des problématiques à forts enjeux de l’architecture et de l’urbanisme contemporains, et de mettre ainsi en scène leur référentiel. Ces usages littéraires révèlent parallèlement la manière dont ces acteurs revendiquent l’inscription dans une approche personnelle et sensible, tout en affirmant une démarche soucieuse des habitants et de leurs pratiques. Leur examen éclaire donc les stratégies de positionnement multiple de ces acteurs qui oscillent en permanence entre recherche de la distinction et affirmation d’une certaine conformité avec les valeurs de différents groupes d’acteurs participant à la production de la ville. En interrogeant l’architecture et l’urbanisme contemporains par l’angle des pratiques culturelles d’un groupe d’acteurs clés de la production des territoires urbains, cette analyse se situe ainsi au point de rencontre entre les sociologies de l’art et des professions, les études urbaines et la géographie de la littérature.

 Mots clés : Architecture, urbanisme, production de la ville, star-system, discours, utilisation sociale de la littérature, référentiel, instrumentalisation, géographie et littérature

 Abstract :
In the current project, we analyzed the process through which contemporary stars of architecture and urban planning legitimize their actions on the city. In particular, we investigated their different uses of literature and the different functions they play in their public speeches. Indeed, literary references and stylistics characteristics are called up to stage their productions and their personality, and therefore to highlight their work and charm the audience. This thesis helps understanding how these stars build their public image, meeting the requirements of an elite culture and referring to widely shared references. Literacy references and stylistics characteristics are used at some strategic moments during public speeches. They provide the stars of architecture and urban planning with the opportunity to emphasize on their position regarding architecture and city planning debates and with the opportunity to stage their way of thinking and acting. The examination of how the stars of architecture and urban planning use literature also helps understanding how those protagonists claim to hold a personal and sensitive approach while showing a modus operandi strongly worried by social practices. This current study sheds light on the various strategies of those urban makers. It demonstrates how those strategies are permanently fluctuating between the assertion of a personal distinction and the demonstration of compliance with the others protagonists values. Because it examines architecture and city productions through the outlook of cultural practices, the current work is at the interface of the sociology of art, professions, urban studies, and geography of literature.

 Keywords: Architecture, urbanism, city production, star-system, speech, social use of literature, cultural norms, geography and literature.

Jury
Véronique Biau, Architecte-Urbaniste de l’État, sociologue, Directrice du Centre de Recherche sur l’Habitat (CNRS), École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Val de Seine, examinatrice
Marie-Christine Jaillet, Directrice de recherche au CNRS, Directrice du LISST, Université de Toulouse II – Le Mirail
Daniel Le Couedic, Professeur à l’Institut de Géoarchitecture, Université de Bretagne Occidentale, rapporteur
Robert Marconis, Professeur à l’Université de Toulouse II – Le Mirail, chercheur au Laboratoire LISST-Cieu, CNRS (UMR 5193), codirecteur de thèse
Thierry Paquot, Professeur à l’Institut d’Urbanisme de Paris, Université Paris 12 – Val-de-Marne, chercheur au Gerphau, École nationale supérieure d’architecture de Paris-La Villette, codirecteur de thèse
Vincent Veschambre, Professeur à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Lyon, rapporteur

Thèse soutenue le 4 octobre 2010

Mention : Très honorable avec les félicitations du jury (à l’unanimité)

Distinctions :
. Mention du Prix de la Recherche et de la Thèse de Doctorat en Architecture décernée par l’Académie d’Architecture, Palmarès 2012.
. Nomination au Prix de thèse sur la ville 2010-2011.

Disponible sur HAL (cliquer ici).

%d blogueurs aiment cette page :